Sujet récurrent, objet de nombreuses questions, l’intelligence émotionnelle est aujourd’hui au cœur des compétences recherchées.

les émotions sont passionnantes ! Elles sont toujours là, au quotidien et ont tellement à nous dire !

Une émotion est une réaction affective passagère d’intensité plus ou moins forte, qui survient en réaction à un événement déclencheur. C’est un peu le principe de la vague, à la différence du sentiment qui serait plutôt la marée, plus longue.

Le psychologue américain Paul Eckmann, pionnier dans l’étude des émotions, a observé les expressions faciales dans diverses cultures et a dénombré 4 ou 6 émotions fondamentales : la joie, la colère, la peur, la tristesse, ainsi que la surprise, le dégoût.

Les 4 émotions principales en image - Rigolo Comme La vie

Aussi selon les lectures vous retrouverez des références sur 4 ou 6 émotions de bases, la surprise et le dégoût ne faisant pas toujours consensus. Aujourd’hui les spécialistes s’accordent souvent à dire que nous avons 4 +2 émotions.

Elles servent de matériau de base à l’élaboration d’autres émotions dites secondaires. Le vocabulaire émotionnel décrit la palette et l’intensité des émotions, il est utile pour mieux les identifier et mieux se connaître.

 

 

 

Une émotion est donc un indicateur sur ce qui se passe en nous.

Elle s’éveille suite à un stimulus, aussi appelé Cause.

Elle s’accompagne de sensations physiques.

L’identifier permet de prendre en compte l’information utile (quel besoin non satisfait ou bafoué chez moi a généré cette émotion) pour agir de manière adaptée par la suite : prendre du recul, partager ses ressentis…

 

 

Si vous ne connaissez pas le dessin animé Vice Versa en voici un extrait. Il est très bien fait pour comprendre ce meli melo qui nous envahi parfois !

 

 

La joie est liée à la satisfaction d’un désir, la réussite d’un projet important à nos yeux. C’est un état de satisfaction et de bien-être qui se manifeste par de la gaîté et de la bonne humeur. Elle accroît notre énergie, la motivation et la confiance en soi.

La colère est une réaction de protection. Elle résulte d’une frustration, d’un sentiment d’injustice, de la rencontre d’un obstacle, voire de l’atteinte à son intégrité physique ou psychologique.

La peur est une émotion d’anticipation. Elle est utile lorsqu’elle nous informe d’un danger, d’une menace potentielle ou réelle car elle nous prépare à fuir, ou à agir. Elle peut être également liée à une appréhension, elle peut alors s’avérer stimulante ou bloquante.

La tristesse est liée à une perte, une déception, un sentiment d’impuissance, un souhait insatisfait. Elle se caractérise par une baisse d’énergie, de la motivation.

La surprise est provoquée par un événement inattendu, soudain, en lien avec un changement imminent ou par une révélation allant à l’encontre de notre perception, de nos représentations. Elle est généralement brève, puis s’estompe ou laisse place à une autre émotion.

Le dégoût correspond à un rejet, une aversion physique ou psychologique envers un objet (nourriture…) ou une personne, perçus comme nuisibles.

Les émotions, lorsqu’elles sont source d’énergie, constituent un moteur puissant mais elles peuvent aussi être un frein, nous bloquer, provoquer des effets indésirables et nous empêcher d’agir. Par exemple la peur de ne pas être à la hauteur peut nous amener à refuser une promotion, à ne pas oser demander de l’aide. À l’inverse, la réussite d’un projet procure une grande satisfaction, voire de l’enthousiasme. Elle stimule, donne envie d’aller de l’avant et de s’améliorer. Elle constitue un élan, une dynamique. Être attentif à ses émotions, à son ressenti, mettre des mots sur l’intensité de l’émotion développe la conscience émotionnelle et aide à mieux se comprendre et à mieux comprendre l’autre.

 

S’il n’y avait que ça ? en fait c’est un peu plus complexe que cela… l’homme est un vaste territoire à explorer !

 

L’intelligence émotionnelle c’est tout de même plus que « juste la reconnaissance de ses émotions et de ses besoins. »

En effet la compréhension de ses émotions, ce que nous appelons la conscience de soi émotionnelle n’est qu’une des 15 compétences de l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle (IE) est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et interpersonnelles, qui influencent la manière dont nous nous percevons et nous nous exprimons, développons et maintenons des relations, prenons des décisions et agissons dans la difficulté.

eQI

Certifiée au modèle eQI (auprès du centre de l’intelligence émotionnelle), je vous accompagne à titre individuel et collectif au travers de cette merveilleuse découverte.

En effet, l’Intelligence Emotionnelle est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et interpersonnelles, qui influencent la manière dont nous nous percevons et nous nous exprimons, développons et maintenons des relations, prenons des décisions et agissons dans la difficulté.

Ainsi lorsque l’on travaille sur son intelligence émotionnelle on regarde en détail les 15 compétences qui composent l’IE. Les difficultés que l’on ressent peuvent être liées à une ou des compétences dites basses (par rapport à une norme / par rapport à notre norme) ou enfin des déséquilibres entre des compétences liées. Si vous souhaitez en savoir plus contactez moi !

 

 

Voici le détail des 15 compétences :

 

 

 

 

Pour aller plus loin sur les émotions?

Quelques vidéos sympas sur les émotions :